Commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918 à Fécamp

Ce matin j’ai participé, à Fécamp, à une très belle commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918, qui mit fin à la Première Guerre Mondiale.

Un grand merci à la municipalité pour l’organisation de cette cérémonie, ainsi qu’à tous les participants qui ont contribué à son succès, malgré la pluie battante.

La cérémonie a débuté à la cour Hôtel de Ville avec la formation du rang d’honneur, composé de Mme Poussier-Winsback, Maire de la Ville de Fécamp, Mme Morin-Dessailly, Sénatrice de Seine-Maritime, M. le Commandant Degand, M. le Chef d’Escadron Meuland, M. le Capitaine Thebault, Mme Kerbarh, Députée de Seine-Maritime, Mme Tessier, M. Pierre Aubry, Premier Adjoint au Maire, M. Coucke, Chef de la Police Municipale.

Nous nous sommes ensuite dirigés en direction du mât de la libération au sein d’un cortège formé de l’ensemble des participants, avec en tête du cortège la police, les établissements scolaires, les sapeurs-pompiers et les portes drapeaux.

La commémoration a débuté par l’exécution de la sonnerie aux morts par la Lyre Maritime, suivie de l’envoi des couleurs, le drapeau français est alors hissé en haut du mât. La Lyre exécute alors le refrain de la Marseillaise.

Nous avons reformé le cortège, puis nous nous sommes dirigés vers la place Charles de Gaulle pour la cérémonie du souvenir.

Après une introduction musicale de la Lyre, des fleurs ont été déposées au pied du monument aux morts au nom de la ville de Fécamp, au nom de la sénatrice de Seine-Maritime, Mme Morin-Dessailly, au nom de la députée de Seine-Maritime, Mme KERBARH, au nom du Conseil Municipal Enfants, au nom du Comité d’Entente Fécampois des Anciens Combattants, au nom du Comité de Fécamp des membres de la Légion d’Honneur, au nom des établissements scolaires de Fécamp.

La jeune Adèle Pivert, présidente du Conseil Municipal des enfants, a procédé à la lecture d’une lettre de Jean-Louis Dumont, soldat de 2ème classe du 24ème régiment d’infanterie. Puis M. Pierre Aubry, a lu le message de Mme Geneviève Darrieussecq, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre des Armées.

Comme le veut la tradition, la flamme du souvenir a été ensuite ranimée par Mme Poussier-Winsback et par M. Pierre Aubry, premier adjoint de la ville, chargé des Anciens Combattants.

Après une minute de recueillement, nous avons chanté notre hymne national, la Marseillaise.

Peu après, nous nous sommes retrouvés à l’Hôtel de Ville pour un dernier discours de M. Pierre Aubry, avec une présentation des drapeaux très rares d’Anciens Combattants.

La matinée s’est clôturée par un vin d’honneur.

Ce fût une belle et émouvante commémoration et les enfants ont admirablement joué leur rôle.