One Planet Summit : Le Bilan

Dans le cadre des ses missions pour le développement durable, Stéphanie Kerbarh a participé au One Planet Summit, qui s’est tenu à Paris ce mardi 12 décembre 2017, deux ans jour pour jour après la fin de la COP21.

Ces deux événements et son engagement dans la transition énergétique donnent à la France un leadership en matière diplomatique. En terme de résultat, la France est le pays le moins émetteur de CO2/habitant du G7 grâce à 94% d’énergies bas carbone.

« Les conséquences du changement climatique touchent tout le monde : c’est donc à chaque acteur de la société de se mobiliser. Plus de 50 intervenants : ONG, entrepreneurs, investisseurs, membres de gouvernement, acteurs locaux, scientifiques se réuniront pour agir autour des 4 tables rondes de la matinée du One Planet Summit. L’objectif : identifier, mettre en œuvre les solutions concrètes et mobiliser la finance publique et privée pour pouvoir les déployer largement – y compris dans les pays les plus vulnérables. », déclare la députée Stéphanie Kerbarh.

A l’issue de ce sommet, la Banque mondiale a annoncé qu’elle ne financera plus le pétrole et le gaz après 2019 et 12 champs d’action ont été retenu :

  1. La résilience des zones côtières pour trouver des solutions techniques face à l’érosion, les inondations et la pollution côtière.
  2. L’assurance climatique pour mieux gérer les conséquences des catastrophes naturelles.
  3. L’agriculture climato-intelligente pour favoriser une production plus efficace et plus durable, tout en luttant contre la déforestation.
  4. La résilience urbaine pour mieux gérer les risques de catastrophe naturelle et d’origine climatique au niveau des villes.
  5. La mobilité par le développement de nouveaux systèmes de transport intelligent réduisant les émissions de carbone et favorisant la croissance économique.
  6. Les forêts et paysages promouvant des modes de productions durables, la formation des agriculteurs et à la restauration des sols dégradés.
  7. L’hydrométéorologie pour renforcer les systèmes d’alerte précoce et d’intervention d’urgence.
  8. Les obligations vertes dédiées aux marchés émergents pour accroître les financements pour des investissements climato-intelligents.
  9. Le prix du carbone afin promouvoir les politiques de tarification du carbone.
  10. Le solaire.
  11. La géothermie.
  12. L’efficacité énergétique.

#MakeOurPlanetGreatAgain