Questions au gouvernement

Vous avez une question à poser au gouvernement ? Des députés La République En Marche s’engagent à transmettre directement aux Ministres des questions sélectionnées parmi celles sur questions.parlement-ouvert.fr. Vous aussi, envoyez-leur vos questions !

Assister à une séance publique

Vous souhaitez assister à une séance publique ? Réservez votre place ici. Pour savoir à l'avance les sujets qui seront abordés en séance et ainsi mieux prévoir votre visite, regardez l'ordre du jour.
Vous souhaitez suivre les débats sans venir à Paris ? Regardez les séances en direct depuis le site de l'Assemblée nationale. Pour en savoir plus sur les visites du Palais Bourbon, cliquez .

Consultations locales et nationales

Régulièrement, des consultations citoyennes ou des réunions publiques sont organisées sur la 9e circonscription.

La liste complète des consultations futures (et passées) arrive bientôt !

 

Consultation citoyenne sur l'Europe

La refondation de l’Europe était un engagement central du candidat Emmanuel Macron au cours de la campagne présidentielle. Nous n'avons jamais eu autant besoin d’une Europe forte.

  • Cette refondation ne peut se faire à l’écart des peuples. Il y a urgence à mettre fin à la déconnexion entre Bruxelles et les citoyens.
  • C’est tout le sens des consultations citoyennes, annoncées dans les discours du Président à Athènes et à la Sorbonne, et qui visent à savoir ce que les Européens apprécient de l’Europe, ce qu’ils critiquent, ce qu’ils attendent et surtout ce qu’ils proposent, afin de donner un nouveau visage à l’Europe : celui de ses citoyens.
  • Ces consultations sont d’une ampleur et d’une ambition sans précédents. La quasi-totalité des Etats de l’UE (26/27) se sont déjà engagés à y participer, soit 436 millions de citoyens concernés, avec une volonté partagée de toucher tous les publics, toutes les catégories socio-professionnelles, toutes les tranches d’âges, à travers tous les territoires.

Concernant les modalités de ces consultations :

  • Elles se tiendront d’avril à octobre. Les recommandations qui en seront issues seront présentées au Conseil européen de décembre.
  • Elles combineront des débats organisés sur le terrain, par le Gouvernement mais aussi et surtout par des acteurs locaux, appuyés et labellisés par une équipe du ministère, et une consultation numérique concentrée sur septembre-octobre.
  • Le Président et l’ensemble des ministres seront impliqués, ainsi que des personnalités connues et appréciées des Français, comme par exemple Thomas Pesquet. Le Président participera à une consultation le 17 avril dans le Grand Est.
  • Un conseil d’orientation, composé de personnalités qualifiées et de représentants d’associations consacrées à l’Europe, veillera à ce que les consultations atteignent véritablement tous les territoires.
  • Un comité de surveillance veillera au respect du pluralisme et de la neutralité politique des consultations. Il sera informé des initiatives retenues ainsi que du soutien qui leur sera apporté. Le Premier ministre a écrit à tous les chefs des partis présents au Parlement, afin qu’ils y désignent un représentant.
  • Les consultations doivent s’achever fin octobre, avant que ne commence la campagne pour les élections européennes de mai 2019, par souci de neutralité politique. Pour autant bien, l’objectif est bien qu’elles contribuent à faire naître un débat européen qui pourra se poursuivre et s’amplifier lors de la campagne.