Stéphanie KERBARH, Députée de Seine-Maritime, veillera au respect du calendrier de réalisation du parc éolien en mer de Fécamp

 

Le gouvernement a annoncé qu’une négociation du tarif de rachat de l’électricité produite par les parcs éoliens en mer est lancée. A l’issue de la négociation, si le prix est toujours trop important, le gouvernement prévoit de relancer des appels d’offres. Une décision sera prise au plus tard en juillet.

 

« Je suis favorable à cette renégociation qui permettra de faire baisser les tarifs. Nous avons besoin de développer les énergies renouvelables pour atteindre nos objectifs de transition énergétique mais nous devons éviter de le faire à un tarif qui serait une dépense publique excessive pour les Français. Je serai vigilante à ce que l’Etat ne remette pas en question le calendrier de réalisation des projets et des plans industriels prévus dans l’offre d’origine. Il ne faut pas que la filière industrielle française actuellement en construction s’en trouve fragilisée, alors qu’elle est créatrice d’emplois, source de croissance pour notre pays, et qu’elle participe à l’indépendance énergétique de notre pays. » a indiqué Stéphanie KERBARH.